by Michel’s Team au Lacanau Pro



Podium Sooruz Lacanau Pro WQS**** 2010
1 – Wiggolly Dantas (BRA) => 3000 points + 20 000 $
2 – Alejo Muniz (BRA) => 2250 points + 10 000 $

Podium Oakley Pro Junior Lacanau 2010
1 – Charles Martin (GLP) => 1500 points + 2500 $
2 – Pierre V. Laborde (FRA) => 1290 points + 1500 $

Podium Oakley Pro Junior Girl Lacanau 2010
1 – Pauline Ado (FRA) => 1500 points + 1100 $
2 – Alizée Arnaud (FRA) => 700 points + 700 $
3 – Justine Dupont (FRA) => 1095 points + 400 $
4 – Cannelle Bulard (REU) => 1005 points + 300 $

On pourra dire qu’on a eu de la chance pendant ces 10 jours de compétition de surf… tant au niveau des vagues que des rencontres !!

Avant d’arriver à Lacanau nous faisons un petit crochet nostalgique sur la vendée histoire de faire un petit tour à Bretignolles sur Mer et de tâter un peu la vague de La Sauzaie. Nous avons aussi fait un passage par La Gachère, mais rapidement écourté par notre vision d’horreur du parking complètement blindé à craquer de bagnole !! ça change du mois d’avril !!! Aie, nous craignons le pire pour Lacanau… où surfer peinard ? où dormir ?

Donc arrivée sur Lacanau, impossible de trouver un endroit pour dormir dans le van sans être réveillé par un flic le matin à 6h30 ! « AAah que le stationnement est interdit pour les camping cars… et blablalala, baissez la structure ma foi (il voulait dire la capucine) et vous pouvez stationner dans la zone » !!!! Expliquer moi la différence !! Bref au bout de quelques jours nous découvrons un coin top côté super sud, bien abrité dans la pinède adossée à la dune et à 5 mn à pied du spot de surf ! le top !

Pendant le contest on était en « collocation » dans une tente du village d’exposant avec des Tahitiens trop cool !! ça donnait un ensemble bien fun, d’un côté y’avait quelques boards en vrac, des platines, des bladeboards et de l’autre pleins de tahitiens et tahitiennes gavés de colliers, de fleurs, de perles, de bracelets, supers canons. Ils étaient tous adorables, et hypers solidaires entre eux avec un sens du partage étonnant. Tous les jours ils faisaient de la nourriture tahitienne pour plus de 10 personnes (le banquet de ouf !) et à chaque fois il nous en proposaient ! Ils nous on aussi offert des colliers en nacres ! Impossible de refuser ! On s’est fait une virée by night à Lacanau, et attention attention le déhanchement, c’est de la mécanique de précision, de la formule 1 qui dépote et te fout le feu à toute la boite nuit !! Avec au final une méga soirée ti-punch chez Axel, un jeune rider accro au surf et longboard de Lacanau qui nous invita chez lui et dans sa piscine ! lol !

Y’avait aussi le stand blackkross a côté de nous. On s’est tapé quelques sessions longboard / bladeboard le soir après le surf… les touristes nous regardaient bizarrement. Faut dire qu’on se tractait avec un palonnier et qu’on faisait n’importe quoi !

On a eu aussi droit à une session surf magique de chez magique ! On a sympathisé avec un local de Bordeaux qui nous a emmené sur un secret spot nudiste ! Le top du top ! Une belle pinède bien garnie, une traversée de sable, puis une côte qui vous chauffe les cuisses, puis re une traversée de sable (oh cong ce qu’elle est méga grosse cette dune !) pour arriver sur une vue imprenable, tout droit devant nous l’océan infini se plisse en accordéon, une vague lisse déferle, seulement 4 surfeurs à l’eau dont une blonde à forte poitrine !!! Autant vous dire qu’on s’est bien gavé !! A la sortie de l’eau il faisait déjà nuit, la pleine lune dans nos dos éclairait bien le spot, et faut dire qu’on a pas vue le temps passé ! « Aux pieds » de la dune, tandis que les notre étaient encore dans l’eau, une flamme gigote ! Chouette un p’tit feu pour se réchauffer !!

Et enfin il y a eu aussi pendant ce trip (raconté en vrac !) la rencontre de plusieurs membres du road surf club ! On s’est fait des bonnes soirée trip à l’arrache, avec la session guitare psyché et le vieux ruhm martiniquais ! ça doit être pour ça qu’on est devenu de plus en plus adepte de la session du soir ! Perso je kiffe le sunset ! Live to fun !


Bladeboarding at Mimizan Surf’n Co


Un festival bien cool avec une bonne ambiance à tout déchirer !!!! Dommage que les vagues n’étaient pas aux rendez-vous… le vent écrasait complètement les vagues qui cassaient de tous les côtés… mais cela ne nous a pas empêché de nous amuser… après avoir lutté contre le courant, ma foi, une petite dégustation vin blanc + huitres s’impose ! Et sur cette lancée, plateau de tapas + sangria, avec une sortie en mojitos pour un détour au casino…

L’après-midi s’annonce ensoleillée, et les dunes sauvages de Mimizan sont bien chaudes !! lol !! Une partie de poker sur le sable, un tournois de beach soccer, une initiation surf avec Tim Boal, une sieste sous les parasols redbull, mattages de la coupe de Surf Tandem 3 tranquilou bien calé… suivi d’une session initiation Bladeboard.

A ce propos, nous avons rencontré à l’occasion Florent de chez Bordeaux Boards House (Shaper, Jock Surfboards, allez faire un tour sur son site, les boards sont mégas classes !!!), un shaper bien cool qui ne manqua pas de nous faire une bonne cascade en Bladeboard… Faut dire que voyant qu’il maîtrisait la bête, on est passé à l’étape « traction avec un palonnier » histoire d’aller un peu plus vite !

On a aussi rencontré l’association Ocean Crew qui « célébre l’esprit du surf tout en respectant notre environnement ». L’association rappel ce qu’est le surf spirit souvent oublié en plein été quand les spots sont complètement blindés à craquer… Il s’agit pour eux d’introduire « L’Aloha Spirit » au sein du Surf Spirit ! Leurs valeurs : « Respect and Share, Think and Act, Ride and Enjoy ». A côté de cette philosophie, l’association mène divers actions en faveur de l’environnement afin de sensibiliser, riders, touristes,… à la préservation du littoral.

J’ai trouvé leur idée géniale ! A l’entrée de chaque plage, il propose d’installer des bacs en bois contenant du sable et dans lequel il est planté des morceaux de bambou ! Ces morceaux de bambou, n’ont pas destinés à faire du didj ridou sur la plage, font offices de cendrier écologique ! En arrivant à la plage, vous prenez votre morceau de bambou puis vous le planter dans le sable près de votre serviette. Après avoir bien bronzé, bien surfé, bien fumé et bien tout ce que vous voulez, vous récupérez votre bambou puis vous le videz à la sortie de la plage, dans une poubelle, enfin vous le replantez dans le bac à sable (pour voir en image : le cendrier écologique, made by Ocean Crew).

Fin de journée, ambiance concert sur le front de mer, tournée des camtares & intégration par l’alcool, et pour finir concert dans les arènes de Mimizan avec Alex Gopher !!! Bonne soirée !! Par contre tu ressors de là tout blanc de poussière (Ah ouaich, c’est ça de danser sur la terre sèche d’un terrain de jeux de matador !!!!! recustomisation de tes pompes garantie !).

Bladeboard Showroom au Surf’n Co

Le SURF’N CO est le plus grand festival de surf organisé par des étudiants. Né de la volonté de conserver un esprit surf étudiant « open » et à la fois professionnel, le SURF’N CO sera le théâtre de nombreuses compétitions : open surf, open body, surf tandem contest, skateboard contest sur module géant…


Le week-end sera ryhtmé par les démos de TIM BOAL, Champion d’Europe ASP 2008, avec aussi des démos surf, skate & live graph’ ainsi que des cours de surf gratuits, dispensé par des professionnels.

Un grand écovillage regroupant une vingtaine d’acteurs liés au monde du surf et sensibles au développement durable sera installé sur le site, et une grande braderie sera également organisée le dimanche, proposant de nombreux surfwears à prix d’usine !

Et enfin, un dance dancefloor géant situé dans les Arènes de Mimizan avec comme tête d’affiche Alex Gopher et les Petits Pilous !
ça sens la very très grosse fiesta !!!

Blade Show Room au Protest Vendée Pro

Et voilà, ça y’est, snif, on est de retour sur Paris, où il fait super méga gris et froid !!!
Mais nous rentrons avec plein d’images dans le tête !! On va tenter de vous en faire part…

Tout d’abord, arrivée en van sur Bretignolles aux allentours de 22h30, un jour avant le lancement de la compétition de surf WQS 4*, nous crevons la dalle ! Impossible de trouver un bar d’ouvert dans ce village !! Nous tombons par hasard sur l’Aloha Bar, sans nous douter que ce lieu est l’incontestable repère de tous les surfers locaux, et sans nous douter que chaque soir nous nous retrouverons après une dure journée de surf’n blade, la main au verre !!!! L’intégration par l’alcool y’a rien de mieux !!! lol !!!


Au bout de 3-4 jours, nous avons pu faire connaissance avec nombre de surfers et de personnages atypiques, comme par exemple le Grant TailleTaille qui vous expliquera que « la valeur de la vie n’attend pas le nombre des années » !!!

Alors pour la journée type :
- le matin, on se réveille avec le soleil, un p’tit coup d’oeil rapide pour vérifier s’il y a des vagues, sinon, dodo, si oui, ben galère faut mettre la combi !!! On dormait dans le van, soit sur La Sauzaie (belles droites et gauches qui déroulent sur une dalle de rocher, attention à la patate vous dira Romain, et pour cause quelques points de sutures !!! ) ou soit sur La Gachère (là c’est que du sable, et si vous êtes chaud vous pouvez faire que Steve, c’est à dire droper la vague depuis la digue !!!)
- après une session surf, direction le stand Bladeboard pour faire des démos toutes l’après-midi, et pour faire aussi connaissance avec le staff féminin !! lol !!
Rencontre aussi de quelques rider pro, avec notamment le surfer longboard Renz Van Baalen de le team Protest…
- mattage de la compétition de surf, sirotage de cocktail, sessions photos & ukulélé…
- puis en fin de journée, apéro, surf nocturne, grosse bouffe dans le van, ou resto, ou barbecue sur la plage, puis apéro-soirée à l’Aloha Bar avec Sylvain au platine !!!
- et enfin une fois bien attaqué par les variations de l’alcool, session longboard et bladeboard sur la place face au bar !


Voilà, c’est que du bon !!! Pour les résultats du championnat du monde WQS La Sauzaie, c’est Joan Duru qui a réédité son score (cf. photo ci-dessous, grille de la compétition) ! Enfin pour ce qui est de la première édition du Bréti-Girls Pro Junior, c’est la réunionnaise Cannelle Bulard, 17 ans, qui ressort gagnante (cf. deuxième photo ci-desssous).
A la fin du post on a mis quelques vidéos de surf, bon il y en a une qui fait un peu gland, mais elle a le mérite de bien présenter la compétition (merci tv vendée !!!).



Bladeboard show room au Protest Vendée Pro

A l’occasion du world surf contest, « Protest Vendée Pro 2010″, vous pourrez rencontrer dans le village d’animation la Team by Michel’s et vous initier au Bladeboard !

Avant de vous présenter le programme détaillé du « Protest Vendée Pro 2010″, voici en vidéo un résumé de l’édition précédente avec en image la victoire de Joan Duru sur l’australien Lincoln Taylor. Ce résultat le propulse à la 7ème place du WQS.


Présentation du Protest Vendée Pro 2010

Le Protest Vendée Pro, première étape française du Championnat du Monde de surf pro, se déroulera à Brétignolles-sur-Mer du 21 au 25 avril sur la vague mythique de la Sauzaie.
Cet événement est l’occasion de regrouper les meilleurs surfeurs internationaux pour cette compétition ASP* comptabilisant 85 000$ de Prize Money et dont le titre est détenu par l’actuel fer de lance du surf français Joan Duru. Grâce à son sponsor Protest, l’événement se veut innovant avec l’implantation d’un ponton flottant ultra-fonctionnel et ancré à proximité de la zone de déferlement de la vague vendéenne.
En lever de rideau, une Coupe de France débutera la saison 2010 de la Fédération Française de Surf les 17 et 18 avril, et les jeunes surfeuses européennes seront à l’honneur lors du Bréti Girls Pro Junior les 19 et 20 avril.

Joan Duru : Objectif monde

Le landais Joan Duru, tenant du titre du Protest Vendée Pro et auteur d’une saison extraordinaire avec un carton plein en 2009 sur les deux seules étapes françaises WQS – Protest Vendée Pro et Lacanau Pro – finit son année en demi-teinte, ratant d’un cheveu sa qualification pour le top 45 mondial.
Ce surfeur puissant et radical va tenter de rééditer ses performances passées sur le spot brétignollais, mais également sur tout le circuit mondial WQS. Du haut de ses 20 printemps et déjà auréolé en 2008 d’une victoire sur Kelly Slater, Duru a acquis les capacités et le niveau pour rêver au titre mondial. Hasard du calendrier, le 25 avril, jour de la finale du Protest Vendée Pro, correspond avec la date d’anniversaire de Joan !
Mais le gillocrucien Tristan Guilbault, local de l’épreuve, compte bien sur sa connaissance de la vague pour barrer la route du landais, son tombeur de l’an passé en ¼ de finale et améliorer ainsi cette performance qui avait déjà créé la surprise de la part d’un outsider.

Protest Island : L’écologie au service du surfeur pro

Suivant le principe de surfer le plus longtemps possible et de ne jamais quitter l’eau, Protest, la jeune marque décalée made in Hollande, innove cette année avec l’installation d’un « raft », embarcation mi-barge mi-ponton, qui fait office d’une île artificielle où tout le nécessaire du surfeur pro est à disposition : cabine de change, rack à planche, terrasse et salon de détente, bureau et connexion internet… De plus, Protest rajoute une note écologique à sa structure puisque celle-ci est construite à partir de la récupération des différents matériaux et objets trouvés sur les plages en hiver. Entre deux séries ou tout simplement en free surf, tous les participants de cette 9ème édition de l’épreuve vende enne transitent par cette plateforme innovante et respectueuse de l’environnement.

La Sauzaie : une vague de rêve à retrouver sur le web

Depuis de nombreuses années, la Sauzaie, spot principal de Brétignolles sur Mer, bénéficie d’une renommée mondiale dans le milieu du surf. Découverte par des surfeurs anglais dans les années 80, la Sauzaie, est devenue une vague emblématique. Lieu de référence comme on en connaît peu en Europe, cette vague déferle sur une dalle de rochers offrant des conditions de glisse puissantes. En prenant place sur la côte sauvage et escarpée de Brétignolles-sur-Mer, les spectateurs surplombent le site et bénéficient d’une vue imprenable lors des compétitions. Ce lieu se transforme alors, en une arène de surf idéale de jour comme de nuit car le spot est éclairé tous les soirs . De plus une webcam permet une visualisation en temps réel de la vague. Pendant la compétition, les séries sont retransmises en direct sur Internet : ce média étant le plus compatible à cause des conditions exigeantes et parfois éphémères du « surf-riding »**. Appelé  » live streaming  » ce système de transmission vidéo permet de suivre les séries d’affrontement des surfeurs avec les scores en direct lorsque les conditions sont optimales. Cette année, le live streaming est enrichi par un système de podcast développé par la jeune société Libcast permettant de visualiser et télécharger un résumé quotidien des meilleurs moments ainsi que toutes les séries de la compétition. Le plus de l’événement : le Oakley Best Air récompense la meilleure figure aérienne en proposant tous les jours sur internet, les vidéos de ces incroyables « tricks « .

Préparé avec le soutien du Conseil Général de la Vendée, de la Ville de Brétignolles-sur-mer, de la Région du Pays de la Loire ainsi que de nombreux autres partenaires, le Protest Vendée Pro est désormais une compétition incontournable dans le calendrier international de surf où les français ont pris l’habitude de signer de belles performances.


*ASP : Association of Surfer Professional
**Surf-riding : Nom à l’origine de la pratique du surf.

Palmarès :

2009 : Joan Duru (FRA)
2008 : Romain Laulhé (FRA)
2007 : Tim Boal (FRA)
2006 : Patrick Gudauskas (USA)
2005 : Rebière Eric (FRA)
2004 : Patrick Beven (FRA)
2003 : Frédéric Robin (REUN-FRA)
2002 : Frédéric Robin (REUN-FRA)
2001 : Eneko Accero (FRA)

Toutes les infos sur Protest Vendée Pro !

Pour voir le programme détaillé jour par jour de la compétition de surf Protest Vendée Pro, RDV sur le blog du Protest !